Skip to main content
Actualité

Bout de champ bovin lait Sud

Par 4 mars 2022mars 7th, 2022No Comments

Pour ce premier bout de champ dans le sud Mayenne, 16 éleveurs laitiers se sont retrouvés dès février afin d’aborder la mise à l’herbe, de plus en plus précoce.

En ce moment, l’herbe pousse bien et il ne faut pas tarder à la faire pâturer ! Il faut être opportuniste, faire pâturer les parcelles dès qu’elles sont portantes, peu importe l’ordre et la proximité. Attention toutefois à garder un cycle long (> 30j) : la pousse est encore lente et tourner trop vite décale la flambée de croissance et entraîne une utilisation plus longue des stocks. 

La production laitière du groupe a augmenté depuis la mise à l’herbe (19l en moyenne, + 3kg), avec des taux corrects (43, 33 en moyenne). Les abondants stocks de l’année précédente semblent donc de moyenne qualité. Pour cette année, il faut donc encore une fois privilégier le pâturage ! 

Sur la ferme de Guylaine et Didier, ça va bien et ça pousse ! Le groupe parle même d’une certaine vigilance sur le chargement actuel (0,9 UGB/ha de SFP) car ils ont gros potentiel herbager (95 ares/VL d’herbe accessibles) et risquent de se faire déborder.

L’après-midi 5 éleveuses et éleveurs sont restés pour une partie de Rami Fourrager : un jeu sérieux qui permet d’adapter des systèmes fourragers aux conditions climatiques futures. D’un système tout herbe avec 10% de méteil grain, ils ont pu tester les conséquences de modifications de rations, d’assolement avec du mélo ensilé et des vêlages groupés d’automne pour un été sec mais aussi un printemps pluvieux. Les échanges ont été riches et ont permis de relativiser la difficulté d’anticipation d’une année sur l’autre. Pour ceux qui le souhaitent, de nouvelles parties peuvent être programmées ! 

Rendez-vous au prochain bout de champ : le jeudi 17 mars, chez Didier Véron à Quelaines Saint Gault 

L’après-midi, nous partirons d’un calcul d’UGB pour faire un bilan fourrager et un prévisionnel des récoltes.

Je m'inscris !