Le pâturage des milieux semi-naturels dans le sud de la France

Publié par 7 février 2018Actualité

[VIDEO]

Les éleveurs du Civam Empreinte parviennent à faire vivre leurs troupeaux en basant leur alimentation en très large partie sur le pâturage de végétations spontanées : des bovins sur landes à bruyères et tourbières à 1000 m d’altitude ou sur bois, pelouses et landes à genêt sur plateau karstique en Corbières, ovins et bovins en garrigue, etc.

Dans chaque cas, la dynamique spontanée de fermeture du milieu a été contenue et des espaces sont ré-ouverts.

Pour parvenir à ces résultats, ces éleveurs reconsidèrent la valeur pastorale des espaces environnants. Il ne faut plus uniquement prendre en compte la valeur alimentaire d’un fourrage mais aussi et surtout sa capacité de report sur pied et donc sa disponibilité dans le temps.

Découvrez ce groupe d’éleveurs en vidéo !