« Le Printemps d’InPACT : l’agriculture citoyenne fait sa prise de terre »

Publié par 26 février 2018Actualité

Organisé par le collectif national « une Initiative Pour une  Agriculture Citoyenne et Territoriale (InPACT) », le Printemps d’InPACT, rassemblement festif et convivial ouverts à tous se déroulera du 18 au 19 mai à Gommerville (28)

 

Regroupées au sein d’InPACT depuis les années 2000, dix structures nationales agricoles, rurales promeuvent des agricultures productrices et de qualité, génératrices de travail, accessibles à tou-te-s, intégrées au milieu rural et réparties sur le territoire, respectueuses des équilibres et des ressources naturelles.

Avec des moyens limités, nos réseaux ont construit des voies alternatives à l’agriculture productiviste sur des sujets importants pour les paysans et les citoyens : l’installation de nouveaux paysans, la relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation, l’évaluation des systèmes de production agricole, les enjeux de la souveraineté technologique des paysans, la formation agricole, les politiques alimentaires, la rémunération des paysans, le maintien du foncier agricole …

 

Face à la crise de l’agriculture et à la crise écologique globale, l’union de ces réseaux constitue une force indéniable en termes d’expertise et de possibilité d’action. Aujourd’hui, le projet porté par InPACT trouve un écho de plus en plus important auprès des consommateurs, des citoyens et des élus.

 

Le collectif InPACT a la tâche d’amplifier les transitions des systèmes de production et de consommation dont sont porteurs ses adhérents et d’exiger des moyens à la hauteur des énergies  qui l’anime. 

L’agriculture et l’alimentation sont des communs, composantes d’un tout, d’un projet de société que nous souhaitons affirmer lors du Printemps d’INPACT les 18, 19 et 20 mai à la ferme de la Basse-Cour 28310 Gommerville.

C’est un large rassemblement festif et convivial ouvert aux citoyens, aux paysans, aux acteurs ruraux, aux structures agricoles, aux responsables locaux…

 

Pendant 3 jours, les débats, ateliers, concerts, conférences, visites de fermes permettront de partager des propositions et de se mobiliser pour des agricultures à taille et finalité humaines.